Sherlock Holmes enquête… aux toilettes ches Fleurus !

Les enquêtes de Baker Street - Fleurus

Énigmes logiques, mathématiques, messages codés, jeux d’observation et de déduction : plus de 100 énigmes corsées à l’arsenic.

Les livres d’énigmes autour du personnage de Sherlock Holmes sont légion. Et si j’ai été assez déçue par le dernier recueil chroniqué, je ne demande qu’à découvrir cette nouvelle publication de Bernard Myers car comme vous le savez, j’adore faire travailler mes petites cellules grises !

J’espère vraiment que les énigmes de ce livre sont originales. Je préfère un nombre restreint de défis intellectuels  soignés plutôt qu’une accumulation aussi volumineuse que décevante.

Les éditions Fleurus : site officiel, Twitter

Acheter le livre sur Amazon

Infos : Les enquêtes de Baker Street, 100 énigmes à résoudre au bout du couloir ( yes, indeed!), de Bernard Myers. Sortie le 16 octobre 2015 chez Fleurus. Edition papier : 7€95.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 commentaires sur “Sherlock Holmes enquête… aux toilettes ches Fleurus !

  1. belette2911 dit :

    Sur le moment, j’avais trouvé la couverture bizarre, mais sans me rendre compte que c’était un couvercle de toilettes !! 😆

    J'aime

  2. Ida dit :

    Y aura-t-il une « affaire du rouleau disparu » ou un « mystère de la chasse d’eau qui fuit »? 😀

    Plus sérieusement je ne sais trop quoi penser du principe d’en faire un livre pour les toilettes… Peut être ne suis je pas assez passionnée pour trouver ça génial? Ou justement trop, au point de faire du canon une oeuvre trop sacrée? Allez savoir… 🙂

    Cela étant j’ai un peu peur que ces recueils ne se réclament de Sherlock Holmes que pour faire vendre… le rapport qu’ils entretiennent avec le héros de Conan Doyle et son univers est souvent trèèès surfait!

    Bref… A voir… 😉

    J'aime

    • Méloë dit :

      FLeurus a sorti toute une collection de livres ‘pour les toilettes’. Je ne pense pas qu’il faille nécessairement prendre ce qualificatif au pied de la lettre. L’idée c’est qu’il s’agit de petits ouvrages que l’on peut feuilleter dans le désordre et par plages de temps restreintes. Libre à chaque lecteur de s’installer où il le souhaite ^^ Cela-dit, Henry Miller a publié un court essai intitulé « Lire aux cabinets » !

      J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s