L’héritage de Sherlock Holmes – Bruno Bertin & Jérôme Louiche

Vick et Vicky : l'héritage de Sherlock Holmes

L’héritage de Sherlock Holmes…

A la rentrée des classes, Vick et ses amis font la connaissance d’Irène. Passionnée par le monde du détective du 221 B Baker Street, elle leur propose de venir jouer chez elle à un jeu de « Sherlock Holmes ».

L’histoire aurait pu se terminer comme ça pour le bonheur d’Angélino qui ne rêve que d’une seule chose : avoir des vacances sans problème. Mais voilà, le sort va en décider autrement suite à un phénomène étrange qui se produit lors de la soirée et à l’annonce de Marc concernant une invitation pour une grande fête annuelle scoute en Suisse.

En passant par les chutes d’eaux de Meiringen et la visite du château de Conan Doyle à Lucens, ils ne pensaient pas qu’ils allaient être mêlés à la révélation d’un terrible secret de famille !

L’avis du consulting blogger…

Après vous avoir annoncé la sortie de cet album, je n’ai pas résisté à l’envie de le commander. Quelques jours plus tard, l’ouvrage est arrivé dans ma boîte aux lettres, accompagné de très jolies cartes postales aux couleurs des personnages.

Après lecture, je dois dire que je suis vraiment conquise. Ça n’est pas tout à fait un coup de cœur, et je vous dirai pourquoi, mais tout de même une très sympathique découverte et je continuerai de suivre les personnages dans leurs futures aventures.

Je vous disais à l’instant qu’il s’en était fallu d’un cheveu pour que cette découverte se transforme en coup de coeur. En effet, le seul petit reproche que je fais à cet album est que j’ai eu le sentiment de ne pas avoir assez de temps pour réellement faire connaissance avec les personnages. Dans une bande-dessinée, la place est limitée et je me suis donc sentie un peu frustrée de pouvoir mieux apprendre à connaître chacun des adolescents de cette aventure : comment se sont-ils connus ? Où habitent-ils ? Quel âge ont-ils précisément ? Quels sont leurs souvenirs communs ? etc.

Cependant, je n’oublie pas que c’est en grande partie de ma faute puisque j’ai pris le train en marche en débutant ma lecture de leurs aventures avec cet album. En effet, 20 titres déjà publiés précèdent celui-ci. Alors même si je n’étais pas là pour y assister, les personnages ont effectivement largement eu le temps de faire connaissance et le lecteur avec eux !

Ainsi, si vous envisagez de faire la connaissance de Vick et Vicky, je vous recommande chaudement de prendre le temps de faire les choses dans l’ordre et de commencer par découvrir leurs premières aventures. Je suis certaine que vous en apprécierez d’autant mieux cette escapade holmésienne.

Mais assez bavardé et avant donc pour tout ce que j’ai pu pleinement apprécier dans cet album.

Tout d’abord j’ai été profondément conquise par le trait et les couleurs : l’ensemble est vif et franc et une atmosphère très joyeuse se dégage de l’ensemble. Les illustrations m’ont vraiment énormément plu et avant même de me pencher sur le texte, j’avais le sourire aux lèvres. L’ensemble a un côté un petit peu naïf qui colle bien au sentiment de retour en enfance que j’ai pu éprouver à la lecture de l’aventure.

J’évoque un sentiment de retour en enfance, car l’histoire rapportée entre ces pages est plutôt destinée à de jeunes lecteurs. Les adultes risquent de trouver les ficelles de la chose un peu grosses, mais personnellement, cela ne m’a pas gênée du tout. Je me suis laissée emporter par l’histoire comme je pouvais le faire à l’époque où je dévorais les aventures du Club des Cinq, rêvant de vivre à mon tour des telles aventures. L’évocation du scoutisme, les allusions au commissaire Bourrel, à Hercule Poirot… C’est album a été une véritable madeleine de Proust pour moi.

Cet album a aussi un côté un peu magique par le dépaysement qu’il procure : on visite réellement la Suisse avec nos compagnons : Meiringen, Lucens où nous découvrons le château et le musée… et même Vincent Delay qui apparaît en trait et en couleurs ! J’ai trouvé ces visites et rencontres terriblement enthousiasmantes !

C’est également un choix original de la part des auteurs car la plupart des ‘pèlerinages’ sur les traces de Sherlock Holmes nous emmènent à Londres. Ici on découvre des lieux sans doute un peu moins connus du grand public et c’est très chouette.

En bref…

Une aventure extrêmement sympathique qui m’a donné le sourire et a ravivé mon envie de partir visiter la Suisse sur les traces de Sherlock Holmes…

Les éditions P’tit Louis : site officiel, Twitter

Commander l’album chez l’éditeur

Infos : Les aventures de Vick et Vicky, tome 21 : l’héritage de Sherlock Holmes de Bruno Bertin et Jérôme Louiche. Sortie le 1er octobre 2015 chez les éditions P’tit Louis. 48 pages. Edition papier : 10€. Le récit est également disponible sous forme de roman.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 commentaires sur “L’héritage de Sherlock Holmes – Bruno Bertin & Jérôme Louiche

  1. Ida dit :

    Hello,

    Vick et Vicky… Ce nom me disait quelque chose et je croyais cette collection plus ancienne quand vous nous en avez parlé la première fois… Je la faisais remonter à mon enfance. Je suis allée voir sur le net pour vérifier et… Ben non… Le premier album est censé être sorti en 1994… Cela étant, si je comprends que pour certain(e)s 1994 puisse donner l’impression de remonter au déluge :-D… Pour moi c’était presque hier… Allez.. On dira avant-hier! 😉

    Je me suis donc dit que j’avais donc dû confondre avec les aventures de Vick le Vicking, un dessin animé qui était sorti quand j’étais petite… Et puis voilà que vous nous dites qu’ils font allusion au Commissaire BOURREL! Le commissaire Bourrel qui était le personnage principal de la série policière « les 5 dernières minutes », filmée en noir et blanc dans les années 1950 ou 1960!!! Et dont je n’ai connue que des rediffusion bien plus tard avec son fameux « Bon sang, mais c’est bien sûr! » (ben oui, chuis pas si vieille que ça tout de même ! 😀 )

    Bref, je suis plongée dans un abîme de perplexité ou en pleine confusion temporelle… D’autant que le graphisme de cette BD a un côté délicieusement vintage… Ah! C’est pas beau de vieillir! 😀

    Plus sérieusement, merci pour cette découverte!

    J'aime

    • Méloë dit :

      La mémoire nous joue parfois des tours en mélangeant divers souvenirs ! Il ne vous reste plus qu’à prendre le TARDIS pour élucider ce mystère !

      J'aime

      • Ida dit :

        Pas question que je remonte dedans! Non seulement, il me donne le mal des transports… mais en plus… C’est justement parce que le Dr Who m’a trop promenée dedans que mes trous de mémoire se sont transformées en faille spacio-temporelle! 😀

        J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s