Les aventures d’Enola Holmes adaptées en BD

BD Enola Holmes

Quand Enola Holmes, soeur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu le jour de son anniversaire, en ne lui laissant pour mot qu’un recueil sur les fleurs, et un carnet de messages codés, elle se met rapidement à sa recherche.

Elle va devoir recourir à son sens de la débrouille, ainsi qu’à d’ingénieuses techniques de déguisement afin de fuir le manoir familial alors que ses deux frères se sont mis en tête de l’envoyer en pension afin de faire d’elle une vraie « Lady ». Mais rien ne la prépare à ce qui l’attend. Son chemin la conduit rapidement dans les quartiers sombres et malfamés de Londres, et elle se retrouve impliquée dans le kidnapping d’un jeune marquis.

Enola arrivera-t-elle à s’en sortir seule, et continuer de suivre la piste de sa mère tout en échappant à ses deux frères ?

Lecteurs enthousiastes des aventures d’Enola Holmes, réjouissez-vous car une adaptation en bande-dessinée de cette série de romans est annoncée ! Le premier volume, reprenant l’intrigue de La double disparition, sort d’ailleurs aujourd’hui.

Les couleurs des premières planches sont très fraîches et devraient plaire aux jeunes lecteurs et lectrices. Cela peut-être une nouvelle façon pour eux de (re)découvrir les aventures de l’héroïne.

Pour ma part, je ne saurais encore me prononcer… L’idée est sympathique mais l’histoire, je la connais déjà, alors… Bref, pour l’instant, je suis curieuse de voir comment toutes les péripéties du premier roman ont été adaptées dans ce nouveau format et j’espère qu’il me réservera tout de même quelques surprises…

A l’occasion de la sortie de ce premier volume, Serena Blasco (l’illustratrice) sera en dédicace tout au long de l’automne (clic pour les infos) et la date du 17 octobre est déjà précieusement notée dans mon agenda !

Feuilleter les premières planches de la BD

Serena Blasco : site officiel, blog

Les éditions Jungle : site officiel, Facebook

Acheter le livre sur Amazon

Infos : Enola, tome 1 : La double disparition. BD adaptée du roman de Nancy Springer par Serena Blasco. Sortie le 23 septembre 2015 chez les Editions Jungle. 64 pages. Edition numérique : 5€99 – édition papier : 12€.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 commentaires sur “Les aventures d’Enola Holmes adaptées en BD

  1. Bianca dit :

    J’ai le premier tome de cette série dans ma pal, il faudrait que je l’en sorte car ça a l’air sympa

    J'aime

    • Méloë dit :

      C’est vraiment une chouette série. L’héroïne, Enola, est très attachante et j’aime beaucoup la façon dont sa personnalité s’affine et s’affirme au fil des tomes.

      J'aime

  2. Ida dit :

    Hello,

    Je viens de m’acheter… Heu, je veux dire d’offrir à ma fille « Métro Baker Street », le dernier volet des aventures d’Enola… Pas encore eu le temps de le lire 😦

    Bonne idée de sortir la série en BD… Même si je crains que cela ne dissuade les plus paresseuses à ne lire que la BD…

    J’ai feuillé les premières pages. Le dessin est joli bien que l’usage des couleurs soit très moderne et estompe un peu les éléments qui situent l’histoire dans le temps.

    Peut être est-ce voulu? Peut être y a t il un souhait de rendre Enola intemporelle pour aider nos jeunes lectrices d’aujourd’hui à s’identifier plus facilement à elle.

    Après tout, l’adolescence n’est elle pas une période où l’on se sent seule et aspire à l’autonomie, tout en regrettant les bonnes figures tutellaires qui ne sont bonnes que lorsqu’elles sont absentes (la mère) et casse-pieds quand elles sont présentes (les frères)? Enola serait-elle en ce sens l’adolescente éternelle?

    Bon… J’ai passer trop de temps dans la psychanalyse des contes de fée de Bettleheim moi! Il ne reste plus qu’à acheter un divan et à allonger Enola dessus! 😀

    J'aime

    • Méloë dit :

      Lire une BD c’est toujours lire et c’est le plus important à mes yeux, même si je reconnais que pour moi rien ne remplace l’immersion de longue haleine que représente la lecture d’un roman.

      Il y a des périodes aussi, où l’on est plus sensibles à un support qu’à un autre et même si les futurs lecteurs de cette BD ne se plongent pas immédiatement dans le roman, ils auront au moins fait connaissance avec des personnages, un univers et pourront être tentés de le redécouvrir différemment plus tard. En tous cas, je l’espère !

      Les couleurs de la chose sont attrayantes, le format aussi pour qui n’a pas l’habitude d’être plongé dans les livres depuis toujours et si une telle initiative amène les plus jeunes à la lecture, c’est déjà très bien !

      J'aime

  3. belette2911 dit :

    J’en ai entendu parler, si je le trouve, je le feuillette et je verrai bien, parce que moi aussi j’ai les romans 😉

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s