Sherlock Holmes and the Stolen Emerald – Céline Terranova – 2013

Affiche Sherlock Holmes and the Stolen Emerald
Sherlock Holmes and the Stolen Emerald…

Lors d’une soirée mondaine, une jeune épouse se fait dérober son précieux collier. A qui faire appel pour démasquer le voleur, sinon Sherlock Holmes ?

Mais le détective rendu célèbre par les récits du Dr. Watson est-il aussi brillant que sa réputation ne le laisse croire ?

L’avis du consulting blogger…

J’ai enregistré ce court-métrage dans mes favoris il y a plus d’un an mais c’est seulement au cours des derniers jours que j’ai pris le temps de le regarder. Il ne me tentait pas plus que cela sans que je puisse dire pourquoi… J’ai finalement eu envie de m’en ‘débarrasser’ une bonne fois pour toutes et j’ai finalement du mal à exprimer ce que j’en ai pensé…

Je suis loin d’avoir détesté la chose mais elle ne m’a pas vraiment enthousiasmée non plus. Je suis assez indifférente en fait et je vais avoir bien du mal à vous en parler… J’ai un caractère assez entier et je régis toujours vivement à mes lectures / visionnages (même si j’essaye de nuancer un minimum le ton de mes propos dans mes chroniques), alors autant vous dire que l’étrange apathie dans laquelle je me trouve suite à ce visionnage me laissezassez démunie…

Pourtant, ce qui ne fait aucun doute c’est que plusieurs choses m’ont plu dans ce court-métrage, comme les mimiques outrées des personnages, la reprise de la danse des petits pains ou les joyeux anachronismes émaillant le tout (le très guindé majordome qui sort son smartphone pour appeler Holmes est un instant assez surréaliste).

Mais malgré cela, et c’est le problème principal je pense, je n’ai absolument pas réussi à entrer dans l’histoire. Pourtant, j’ai l’habitude et une tendresse particulière pour les films sans parole et tout particulièrement la multitude de personnages incarnés par Charlie Chaplin mais là, je ne sais pas pourquoi, la magie n’a pas opéré et je suis restée sur le bord de mon écran tandis que les personnages poursuivaient leur route.

Le cabotinage de Holmes m’a laissée indifférente, de même que la terrible détresse de la victime. Je ne me suis pas forcée pour aller au bout de la vidéo (qui ne fait en même temps que 6 minutes) mais à aucun moment je n’ai ri aux éclats ou réagi de quelque façon que ce soit et cela me chagrine un peu parce que je n’en ai pas l’habitude.

Est-ce que mon humeur du moment y est pour quelque chose ? Peut-être et je tenterai sans doute un nouveau visionnage d’ici quelques temps pour voir si ce film fait naître en moi des émotions, quelles qu’elles soient, un peu plus marquées. En attendant, ne vous fiez pas à mon manque de réaction et n’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ce court-métrage !

En bref…

Un court-métrage humoristique qui joue avec les personnages, mêlant les époques et les références.

Regarder le court-métrage

Stolen Emerald Productions : site officiel, Facebook, Twitter

Infos : Sherlock Holmes and the Stolen Emerald, court-métrage muet de Céline Terranova. Tourné début 2013 à l’hôpital Saint Bartholomew de Londres et dévoilé au public le 6 juin 2013.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 commentaires sur “Sherlock Holmes and the Stolen Emerald – Céline Terranova – 2013

  1. Ida dit :

    Hello Méloë,

    Je comprends votre perplexité.
    Le côté outré du jeu qu’on retrouve dans les films muets a en effet un côté sympathique. Le côté galerie de personnages est amusant (j’aime bien la Lady boulimique – dommage que le buffet soit si peu varié). Cependant en 6mn on ne peut pas développer de scénario digne de ce nom. Et j’avoue que ça me manque. Il n’y a pour ainsi dire pas d’intrigue. Pas de déduction. Et Holmes sans déduction… ce n’est pas Holmes (la pipe, la loupe et le deerstalker ne suffisent pas). La poursuite finale me fait penser à la fin des émissions de Benny Hill (un humoriste anglais bien lourdingue porté sur les jeunes femmes dénudées qui sévissait dans les années 80 – les trentenaires françaises ne peuvent pas connaître ;-)… un truc de vieille! Mais nos amis d’outre Manche connaissent il était très populaire) ce qui à mes yeux n’aide franchement pas!

    Mais… ça se regarde. En 6mn on n’a pas le temps de s’ennuyer après tout.

    A plus

    Aimé par 1 personne

    • Méloë dit :

      Détrompez-vous, j’ai (un peu) moins de trente ans, (presque) toutes mes dents et je me souviens très bien de Benny Hill ! J’avais 5 ou 6 ans lorsque ces émissions passaient à la télévision le dimanche en fin de journée et je trouvais ça extrêmement drôle (mais on ne me laissait pas toujours regarder, sans doute à cause de ces jeunes femmes dénudées dont je ne garde pas le moindre souvenir). Je n’aurais peut-être pas le même avis sur la question si je découvrais ces sketchs aujourd’hui…

      Pour en revenir à ce court-film, c’est vrai que cela manque cruellement de déductions !

      J'aime

      • Ida dit :

        😀 Vous connaissez Benny Hill! Je me sens alors moins vieille même si mes enfants m’ont demandé si la vie était déjà en couleur ou encore en noir et blanc quand j’étais petite!

        Vous avez raison… Les demoiselles n’étaient peut être pas si dénudées que cela par rapport à notre époque actuelle 🙂 . Elles sont bien moins habillées dans certaines téléréalités sans que cela ne choque grand monde aujourd’hui! C’était davantage suggéré dans Benny Hill, mais je me souviens que le ton était plutôt leste et plutôt macho… La femme était soit un joli objet de convoitise, soit… une emmerdeuse très moche. Forcément ça m’ennuyait un peu puisque je ne pouvais pas m’identifier aux décérébrées à fortes poitrines qui semblaient être les seules dignes d’intérêt pour les messieurs dans ce show.

        Tiens… Ne parlait-on pas du machisme british d’un roman des années 70-80 dans un de vos précédents billets? 🙂 Je digresse… je digresse…

        Aimé par 1 personne

  2. belette2911 dit :

    Pas aimé non plus !!

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s