Métro Baker Street – Nancy Springer

Métro Baker Street - Nancy Springer

Métro Baker Street…

1889, Londres. Alors qu’Enola est lancée dans une nouvelle enquête sur la disparition de Lady Blanchefleur del Campo, elle découvre que son frère Sherlock la recherche désespérément. Il vient en effet de recevoir un énigmatique paquet en provenance de leur mère, adressé tout spécifiquement à Enola, et qu’elle seule saurait décrypter.

Sherlock, accompagné de son frère Mycroft, se voit donc contraint de suivre les traces d’Enola dans ses pérégrinations au cœur des sombres tunnels de Londres.

Ensemble, les trois Holmes devront répondre à une triple question : Qu’est-il arrivé à leur mère ? Où est donc Lady Blanchefleur ? Et que décidera l’aîné Mycroft de l’avenir d’Enola lorsque ses frères l’auront rattrapés ?

L’avis du consulting blogger…

Un peu plus d’un an après avoir fait la connaissance d’Enola, me voici au terme de ses aventures. C’est tout à la fois impatiente de découvrir ce qu’il allait advenir de la jeune fille et légèrement déçue à l’idée de la quitter que j’ai ouvert ce dernier volume. Le résultat m’a apporté quelques surprises mais surtout beaucoup de plaisir à voir ainsi se terminer une rencontre littéraire des plus sympathiques.

Ce volume n’est pas plus épais que les précédents et pourtant il est censé nous apporter bien des réponses tant au sujet d’Enola, que de sa mère ou de l’enquête en cours. Si bien que j’ai craint un instant que le résultat soit un peu précipité, comme cela avait pu être le cas à la fin du tome précédant.

Finalement, chaque aspect du récit est traité en son temps et ‘bouclé’ de façon satisfaisante. Toutes les réponses que l’on pouvait attendre nous sont apportées et c’est vraiment avec un sentiment de closure que j’ai refermé l’ouvrage. Sans regret, j’ai pu laisser les personnages poursuivre leur route et cela n’est pas si fréquent.

En général, après avoir suivi et ‘adopté’ ainsi des personnages sur la durée, j’ai du mal à les quitter et soit la fin proposée par l’auteur me déçoit fortement soit elle n’apporte pas toutes les informations que je voudrais et alors j’ai l’impression qu’il manque quelque chose.

Ici, j’ai vraiment trouvé que Nancy Springer avait pris le temps de s’occuper de chacun de ses personnages, de nouer tous les petits fils qui pouvaient dépasser des pages, sans précipitation. Alors bien sûr, on reste dans l’imaginaire et qui plus est dans un ouvrage destiné à un assez jeune public donc cette fin n’est pas forcément historiquement très réaliste mais elle correspond au ton global de la série.

C’est une conclusion cohérente et si elle est un peu idéaliste par certains côtés, j’ai aimé le soupçon de gravité qui l’accompagne. Comme l’ombre qui ajoute du réalisme à un tableau, l’événement en question permet à l’auteure de nous proposer un final plus humain et plus touchant qu’une parfaite happy end. Cette fin contribue à nous donner envie de croire que les personnages ont existé ; le lecteur se sent d’autant plus liés à eux au moment de les quitter.

Je ne veux pas en dire plus sur les événements de ce volume pour conserver la surprise intacte à ceux qui ne l’ont pas encore lu mais pour moi c’est vraiment une très jolie fin ! SPOILER : je ne vous raconte pas mon incompréhension et ma déception si Nancy Springer nous avait collé un gentilhomme charmant dans les pattes d’Enola, à la dernière minute !

Quant aux personnages, une année s’est écoulée depuis le récit de leur première aventure commune. Ils ont donc bien évolué. Enola, en particulier a beaucoup mûri au fil des tomes et cela devient ici vraiment tangible. L’adolescente dégingandée, maladroite et un brin impulsive a désormais un regard beaucoup plus raisonnable sur sa position et le monde dans lequel elle évolue.

On quitte ainsi une jeune femme épanouie et emplie de projets et c’est absolument réjouissant ! Moi qui me faisais du souci pour elle dans les précédents volumes, me voici rassurée et prête à la laisser poursuivre ses aventures sans inquiétude quant à son avenir.

Sherlock et Mycroft, enfin, sont ici beaucoup plus présents et même l’aîné apparaît sous un jour sympathique. Il apporte l’ingrédient humoristique (bien malgré lui) à cet ouvrage et c’est justement justement dosé pour ne pas devenir agaçant.

Les allusions au Canon m’ont également semblé plus nombreuses que précédemment et en tournant la dernière page, je n’ai eu qu’une envie : relire quelques unes de mes nouvelles favorites. Une jolie façon de conclure cette lecture, non ?

En bref…

Un ultime volume tout à fait réussi à mes yeux ! Une très jolie fin aux enquêtes d’Enola, à qui je souhaite de vivre encore tout un tas d’aventures palpitantes !

Les enquêtes d’Enola Holmes : tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5

Nancy Springer : site officiel

Nathan : site officiel, Facebook

Acheter le livre sur Amazon

Infos : ‘Les enquêtes d’Enola Holmes’, tome 6 : Métro Baker Street de Nancy Springer. Titre original : The Case of the Gypsy Goodbye. Traduction de Anne-Marie Vassallo. Sorti le 17 février 2011 chez Nathan et le 5 avril 2013 chez Nathan Poche. Edition numérique : 10€99 – édition papier 14€90 (grand format), 7€ (poche).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 commentaires sur “Métro Baker Street – Nancy Springer

  1. Ida dit :

    Damned! C’est un cycle avec seulement 6 volumes! Dommage ces romans sont agréables Il m’en reste deux à lire… Heu… je veux dire: il m’en reste deux à offrir à ma fille 🙂 !
    A bientôt

    J'aime

  2. belette2911 dit :

    Oui, le final était bien et logique, conforme en tout point à ce qu’il fallait faire et j’avais vraiment pris du plaisir à lire cette série ! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Rouge velours dit :

    Pour l’instant, je n’ai lu que le tome 1 et je me réjouis de lire la suite surtout après ton bel article.
    J’avais bien apprécié Enola et je n’ai plus qu’à lire ses autres aventures.
    Bises

    Aimé par 1 personne

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s