Tom et Jerry : Élémentaire, mon cher Jerry – Spike Brandt & Jeff Siergey – 2010

Tom and Jerry meet Sherlock Holmes

Tom et Jerry : Élémentaire, mon cher Jerry…

Un voleur dérobe des bijoux aux environs de Scotland Yard, et laisse des indices impliquant Red, une jolie chanteuse. Tom et Jerry assistent Sherlock Holmes pour démasquer le vrai coupable…

L’avis du consulting blogger…

Je voulais découvrir ce dessin animé depuis quelques années mais je ne tombais jamais sur la version complète. C’est finalement grâce à Ida que j’ai pu le regarder tout récemment et j’ai tout été très agréablement surprise !

Le fait est que je n’ai jamais vraiment été fan de Tom et Jerry, étant enfant : je trouvais cette satanée souris absolument insupportable et méchante. Je n’aimais pas du tout voir Tom se faire ainsi maltraiter à longueur d’épisode et du coup ce dessin animé me mettait profondément mal à l’aise. Les années ont passé et si le maudit rongeur m’agace toujours autant, je suis désormais capable de prendre les événements avec un peu plus de recul.

Jerry donc, habite ici au 221b Baker Street, en compagnie de Holmes et Watson. Il leur rend d’ailleurs régulièrement tout un tas de petits services et Holmes va même jusqu’à lui confier quelques missions d’importance dans certaines de ses enquêtes. Bref, la souris joue en quelque sorte le rôle des fameux Irréguliers. S’il faudra repasser pour la crédibilité de la chose, j’ai trouvé délicieusement drôle et absurde l’idée d’un homme aussi rationnel que Holmes s’entretenant avec une souris qui vit sous son toit et mène des expériences de chimie.

J’ai aussi beaucoup aimé l’aspect très steampunk de la chose avec ces machines volantes et cette profusion de vapeur, d’engrenages, et tout simplement d’inventions aussi fascinantes que fantaisistes. Ca n’est vraiment pas un thème que je pensais voir développé dans cette aventure mais le fait est que cela s’intègre parfaitement bien à l’intrigue et lui donne une saveur particulière assez sympathique.

Mais l’excellente surprise évoquée en introduction vient de l’aspect holmésien de la chose. Je m’attendais à une représentation assez caricaturale du personnage ; quelque chose qui ne dépasse pas l’aspect physique, en fait. Et certes les clichés sont là, tels que la panoplie Inverness / deerstalker / pipe calebasse / élémentaire mon cher Watson mais ils sont traités avec humour et surtout, le portrait est loin de s’arrêter à ces quelques éléments !

Sherlock Holmes, jeune et énergique détective exploite à fond ses dons d’observation et de déduction pour mener son enquête. J’ai ainsi beaucoup la façon dont, sur le point de résoudre l’affaire, il lance quelques vagues paroles incompréhensibles à l’attention de ce pauvre Watson qui ne saisira le fin mot de l’histoire qu’une fois tous les fils dénoués. Cela colle tout à fait à la démarche habituelle du personnage, je trouve.

L’intrigue, quant à elle, est bourrée de références à l’univers holmésien, qu’il s’agisse du Canon ou des adaptations les plus célèbres. J’ai personnellement eu un faible pour le Théâtre Bruce Nigel et le personnage de Brett Jeremy, tailleur de son état mais on croise également une taverne baptisée The Twisted Lip, la tombe d’un certain Doyle, des oies, une évocation de la Ligue des rouquins et bien d’autres choses encore que je vous laisse découvrir par vous-même.

Ainsi, il ne faut vraiment pas s’arrêter à l’apparence physique un peu caricaturale du personnage principal car ce dessin animé se révèle en réalité bien plus finement inspiré par ses modèles qu’il n’y parait et c’est un véritable plaisir que de saisir au vol toutes ces évocations !

Les gags en revanche, m’ont laissée assez indifférente parce qu’ils sont extrêmement répétitifs tout au long du dessin animé. Ils sont vraiment très caractéristiques de ce que peut proposer la Warner : des personnages qui se font exploser/écraser/déformer toutes les deux minutes et si je comprends tout à fait que l’on puisse trouver ça hilarant, personnellement ça a plus fini par m’agacer qu’autre chose. En revanche, si vous êtes un inconditionnel de ces studios, vous devriez trouver le résultat tout à fait à votre goût.

En bref…

Un dessin animé tout à fait sympathique et qui multiplie les allusions à l’univers holmésien. Une découverte que je ne regrette pas !

Acheter le DVD sur Amazon

Infos : Tom et Jerry : Élémentaire, mon cher Jerry, moyen métrage d’animation américain réalisé par Spike Brandt et Jeff Siergey. Titre original : Tom and Jerry meet Sherlock Holmes. Sorti directement en DVD en 2010. 45 minutes env. DVD : 9€99.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 commentaires sur “Tom et Jerry : Élémentaire, mon cher Jerry – Spike Brandt & Jeff Siergey – 2010

  1. brett abberline dit :

    Je partage votre analyse: Tom et Jerry plus cabotins que jamais nous régalent dans cette adaptation « Warnerienne ». Cela se regarde avec des yeux d’enfant, c’est plutôt réussi et ça ne mange pas trop de pain. A noter que le duo Tom et Jerry se retrouvent à d’autres époques avec d’autres personnages dans la même série de dessins animés, je pense à Robin des bois…Il existe moult adaptations en dessins animés où le maître de Baker Street est évoqué, difficile être exhaustif , dernièrement Holmes apparaît dans « Oggy et les Cafards »… par exemple (l’avez -vous vu, qu’en pensez -vous ? )
    L’apparence physique de Holmes est bien évoquée et bien « décrite » dans le canon par Conan Doyle et tellement bien ancrée dans notre esprit qu’on a du mal à se l’imaginer différemment..En tout cas pour les puristes…

    Aimé par 1 personne

    • Méloë dit :

      Je ne savais pas du tout que Holmes avait fait une apparition dans « Oggy et les cafards » mais je m’en vais aller chercher cet épisode dès que possible ! Merci pour cette référence.

      J'aime

  2. Ida dit :

    Ravie de voir que cette petite sucrerie vous ait amusée!

    J’attends en revanche votre retour des romans d’Ann Granger. Je vous promets qu’ils vous plairont encore plus!

    A bientôt

    Aimé par 1 personne

    • Méloë dit :

      Merci pour cette découverte, Ida ! Les romans d’Ann Granger ont rejoint mes étagères depuis quelques semaines (?) mois (?) déjà. Il ne me reste plus qu’à trouver le temps de m’y plonger !

      J'aime

  3. Ida dit :

    Damned! Le compte qui hébergeait ce dessin animé a été clôturé! Pffff! 😦

    J'aime

    • Méloë dit :

      Cela se produit malheureusement très régulièrement avec ce type de comptes ( et c’est pour cela que je ne tombais jamais sur la vidéo complète du dessin-animé : j’enregistrais le favori et ne le reprenais que trop tard). En général, la vidéo finit toujours par réapparaître ailleurs, mais en attendant, je vais de ce pas retirer la vidéo absente. Merci de m’avoir prévenue !

      J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s