Plus fort que Sherlock Holmes – Mark Twain

Mark Twain - Plus fort que Sherlock Holmes

Plus fort que Sherlock Holmes…

Archy Stillman, jeune homme surprotégé par sa mère depuis qu’ils ont été abandonnés par le cruel époux de cette dernière, présente dès son plus jeune âge de formidables dons d’observation et un flair hors du commun qui lui permettent de voir dans la nuit et de suivre n’importe qu’elle piste inaccessible au commun des mortels. Sa mère encourage ce don et lui confie pour mission de retrouver l’homme qui les a trahis et de le pousser au désespoir.

Notre héros se lance alors dans une quête interminable. Ses pérégrinations le conduisent dans une petite ville minière de l’Ouest des Etats-Unis. Mais peu de temps après son arrivée, un crime est commis. Qui de Holmes, de passage dans la région ou d’Archy Stillman saura identifier le coupable ?

L’avis du consulting blogger…

Je poursuis ma découverte des nouvelles numériques téléchargées ces derniers mois, avec ce texte publié par Mark Twain en 1902. Même si le titre est assez explicite, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre avec ce récit et si j’ai d’abord été très surprise, j’ai aussi finalement plutôt aimé cette parodie loufoque des aventures de Sherlock Holmes.

J’avoue avoir mis assez longtemps à comprendre où l’auteur voulait en venir, car le moins que l’on puisse dire, c’est que le chemin suivi par Archy Stillman, le héros est tortueux ! La narration n’aide pas non plus à s’y retrouver, alternant entre passages rédigés à la troisième personne, lettres et extraits de journaux personnels (sans compter une traduction parfois approximative, dans mon édition numérique). 

Tout commence à devenir plus clair lorsque Sherlock Holmes entre en scène. On découvre (sans trop de surprise) qu’il est l’oncle du jeune Fetlock Jones. Ce dernier nous révèle que le célèbre limier londonien n’est qu’un imposteur, coupable des crimes qu’il résout avec tant de zèle. Nous voilà prévenus que l’image du Maître sera plutôt égratignée dans la suite de l’histoire…

Cependant, à son arrivée Holmes est un véritable héros pour les habitants du camp qui sont stupides d’admiration devant le limier. Les rumeurs à son compte vont bon train : il serait mort 4 fois et tous s’extasient devant son physique et son intelligence. On dirait de vraies fangirls en chaleur face à une apparition télévisée de Benedict Cumberbatch. Cependant, ils seront aussi bien prompts à changer d’opinion et à vouloir le lyncher, quelques pages plus tard, lorsqu’Archy Stillman, leur héros local aura prouvé être plus fort encore que Holmes.

Je pense que mon appréciation de ce récit a été énormément tributaire de l’état d’esprit dans lequel je l’ai lu. Dans des circonstances différentes, j’aurais sans doute été insupportée par la chose, mais en l’occurrence, le comportement totalement ridicule des mineurs m’a beaucoup amusée et leur enthousiasme si fluctuant m’a rappelé bien des situations réelles…

Lorsque Holmes mène l’enquête c’est sur le même ton parodique que ses gestes sont décrits. Et bien évidemment, ses déductions tombent à plat. On peut s’en vexer, trouver la caricature outrée (ce qui est le cas, très clairement), mais une fois de plus cela m’a personnellement beaucoup amusée, alors que je n’avais pas du tout aimé le procédé dans Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, par exemple. Une fois de plus, tout est question de circonstances au moment de la lecture.

Ce qui est d’autant plus amusant c’est qu’une fois de plus, la caricature poussée à l’extrême de la méthode de Holmes n’est pas sans rappeler des situations bien actuelles. Et c’est aujourd’hui sans le moindre humour que l’on nous présente des enquêteurs télévisuels prendre la température de la scène du crime et ses coordonnées GPS dans une débauche de moyens absolument grotesque et éloignée de la réalité.

Heureusement, Archy Stillman est là pour rétablir la vérité avec sobriété et efficacité, grâce à ses dons hors du communs et c’est sur sa traque enfin bouclée, que s’achève l’ouvrage.

En bref…

Une parodie qui m’a semblé souvent un peu laborieuse mais qui a aussi fini par me faire beaucoup rire. A découvrir avec un esprit ouvert au 25ème degré.

Télécharger la nouvelle sur Amazon

Infos : Plus fort que Sherlock Holmes de Mark Twain. Titre original : A Double Barreled Detective Story. Oeuvre dans le domaine public.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 commentaires sur “Plus fort que Sherlock Holmes – Mark Twain

  1. belette2911 dit :

    Je dois le lire, il me semble qu’il est dans ma liseuse…

    PS : j’ai reçu mes mugs, mais vu l’épaisseur de la caisse et le peut de protection (pour ne pas dire « aucune » et même pas de note « fragile » sur la caisse), un mug était cassé à la livraison ! J’ai empoigné Google Translate et je leur ai envoyé un mail pour le retour de la tasse et un échange en lieu et place du remboursement… wait and see… mais je te jure que j’ai chi* des barres alors que la vue du colis m’avait mis dans un état proche d’une fangirl :/

    J'aime

  2. Dorothée dit :

    le titre me rappelle les aventures de Silas Lord, de Stanislas André Steeman, Lord, detective privé de son état revendique « plus fort que Sherlock Holmes » sur ses affiches publicitaires … Je te conseille ce recueil de nouvelle si tu as l’occasion, c’est un de mes préférés !

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s