L’affaire du film disparu

Sherlock-Holmes-007

On ne compte plus le nombre de fois où Sherlock Holmes est apparu sur les écrans de cinéma et de télévision du monde entier. Certaines adaptations se détachent cependant des autres par leur histoire un peu particulière et je voudrais vous parler aujourd’hui de la toute première adaptation britannique des aventures du Maître, tournée pour le cinéma.

Nous sommes en 1914 lorsque George Pearson tourne une adaptation d’Une étude en rouge. Petite anecdote amusante, le réalisateur cherchant un interprète dont le physique serait le plus proche possible de celui de Holmes finit par choisir l’une des petites mains employées pour le tournage : James Bragington.

Autre fait amusant, ce film muet se déroulant en grande partie dans le Grand Ouest américain a, en réalité, été intégralement tourné au Royaume-Uni. Les plages de Southport dans le Lancashire ont été choisies pour représenter les grandes plaines de l’Utah tandis que les Gorges de Cheddar dans le Somerset ont été utilisées en guise de Grand Canyon.

Le film avait reçu d’excellentes critiques à l’époque de sa sortie mais il a été peu rediffusé et toutes les copies semblent avoir disparues. Impossible aujourd’hui de mettre la main sur la moindre copie de ce film intitulé A Study in Scarlet.

Ce phénomène n’est pas rare : incendies dans les entrepôts des studios, faillites des sociétés de productions, erreurs d’archivages ou bandes détruites car n’ayant plus aucune valeur commerciale ou pour participer à l’effort de guerre afin de récupérer les précieux métaux dont elles sont composées, ont ainsi causé la disparition de nombreux films de cette époque.

Cependant, il arrive aussi que l’on redécouvre  une copie miraculeusement épargnée d’un film que l’on croyait perdu à jamais. Ainsi, il y a quelques années, un film datant de 1923 et dont on pensait toutes les copies détruites avait pu être retrouvé dans les coffres d’une bibliothèque hollandaise.

C’est pourquoi, à l’occasion des 100 ans de ce film, et dans le cadre de l’exposition ‘Sherlock Holmes’ prochainement organisée par le Museum of london, les organisateurs de l’exposition et le conservateur du British Film Institute ont lancé un appel mondial afin de retrouver une copie de ce film qui aurait, par chance, échappée à la destruction.

Si vous avez la moindre information ou idée quant à la localisation possible d’une telle copie, n’hésitez pas à envoyer un mail à l’adresse suivante : sherlock.holmes[at]bfi.org.uk. Si vous ne vous sentez pas de taille à mener l’enquête, vous pouvez au moins faire tourner cet appel à limier sur les divers médias et réseaux sociaux que vous fréquentez en  taggant vos messages avec #FindSherlock.

Le film disparu : communiqué de presse officiel

Le British Film Institute : site officiel, Twitter

Sources : ici et .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 commentaires sur “L’affaire du film disparu

  1. belette2911 dit :

    Il n’est pas dans mon grenier…. 😦

    J'aime

  2. Rouge velours dit :

    C’est génial cette enquête! J’aimerais bien retrouver la copie de ce film!
    Merci pour cette curieuse découverte! Je ne connaissais pas ce film muet de 1914.
    Bises

    J'aime

    • Méloë dit :

      Ce serait en effet génial d’être la personne à retrouver la trace de ce film ! Et puis ce serait une véritable découverte pour le public, parce que je doute qu’il reste aujourd’hui beaucoup de personnes l’ayant vu lors de sa diffusion originale…

      J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s