La vie privée de Sherlock Holmes – Michael & Mollie Hardwick

La vie privée de Sherlock Holmes - novélisation

La vie privée de Sherlock Holmes…

Le Dr Watson, vétérinaire, fait l’inventaire du coffret que lui a légué le Dr Watson, son grand-père : une seringue, une pipe, des photographies, une partition musicale et, oh!… un manuscrit inédit! Le banquier, qui surveille l’opération, en tremble d’émotion. Ma parole, on dirait qu’il vient d’assister à la découverte d’un inédit de Shakespeare!

Shakespeare? Un dilettante! Il lui faut cinq actes pour résoudre un meurtre! Non, non, si ces papiers permettent d’éclaircir l’énigme de Sherlock Holmes, ce sera sans doute la plus grande découverte littéraire de tous les temps! Elémentaire, mon cher banquier!

Pourquoi le Dr Watson a-t-il tenu à ce que ce récit ne soit remis à ses héritiers que cinquante ans après sa mort? Élémentaire, mon cher lecteur!

L’avis du consulting blogger…

J’étais assez curieuse de découvrir ce livre dont Belette nous avait parlé il y a quelques temps. Autant, le film du même nom fait indiscutablement partie de mon top personnel des mes adaptations holmésiennes préférées, autant je ne suis pas nécessairement fan des novélisations. C’est un exercice périlleux, et le résultat est rarement réellement digne d’intérêt. Mais là, collectionite aiguü oblige, je me suis laissée tentée.

Bilan, Michael et Mollie Hardwick ne s’en sont globalement pas trop mal tirés, malgré quelques maladresses. Le résultat ne casse pas quatre pattes à un canard, mais il reste divertissant et drôle. Les auteurs ont respecté très fidèlement la trame narrative et les gags du films, tout en en ajoutant quelques uns de leur cru aussi bien dans le texte que dans les notes en bas de page et le résultat fonctionne plutôt bien. Bon, le fait de pouvoir associer certaines situations à l’image tirée du film que j’en avais a sans doute aidé, mais j’ai souvent souri, voire même parfois ri au cours de ma lecture.

Côté ajouts propres à la novélisation, j’ai également trouvé l’épilogue plutôt bien goupillé. On y apprend pourqui Holmes ne s’est pas occupé des crimes de Jack l’éventreur… Que l’on adhère ou pas à cette explication, j’ai aimé qu’elle soit au moins proposée.

En revanche, il y un aspect que je n’ai pas du tout trouvé bien maîtrisé : c’est la question des changements de point de vue. Effectivement, Watson, le narrateur n’assiste pas personnellement à un certain nombre de scènes du film et doit donc baser son récit sur ce que Holmes veut bien en rapporter.

Le problème c’est que j’ai trouvé l’introduction de ces divers passages hyper lourde et pas du tout spontannée. Genre, je n’étais pas là, donc je vais laisser Holmes continuer à ma place, et Holmes effectivement parle à la première personne pendant quelques paragraphes puis on change à nouveau de point de vue comme si de rien était. Bilan, l’enchaînement ne passe pas et le tout manque terriblement de transitions, de cohésion, comme si Watson n’avait jamais eu l’occasion de relire  / éditer son texte et que ce travail n’ avait pas non plus été effectué lors de la publication.

Je réalise qu’en dehors de cela, je n’ai pas grand chose à partager avec vous au sujet de ce texte. Tout ce que je pourrais vouloir dire sur l’intrigue en elle-même a déjà été dit dans le billet sur le film. Le but ici n’est pas de découvrir une nouvelles histoire mais plutot de prolonger le plaisir du film et c’est réussi. Alors que demander de plus ?

En bref…

Une novélisation sympathique, qui ne vaut pas le film évidemment mais qui permet de redécouvrir d’une façon différente quelques passages de ce dernier. En gros, si vous n’avez pas vu le film, filez combler cette lacune avant tout et si vous êtes un inconditionnel du film, alors laissez-vous tenter par ce court ouvrage pour les images qu’il évoquera à sa lecture.

La vie privée de Sherlock Holmes : le film.

Acheter le livre sur Amazon

Infos : La vie privée de Sherlock Holmes de Michael et Mollie Hardwick. Titre original : The Private Life of Sherlock Holmes. Livre épuisé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

7 commentaires sur “La vie privée de Sherlock Holmes – Michael & Mollie Hardwick

  1. laurence dit :

    Il est vrai qu’il faut voir ce film (surtout le dernier plan, quand il ferme au nez du spectateur la porte de sa chambre). Quant au livre, merci du conseil !

    J'aime

  2. belette2911 dit :

    J’avais lu ce livre trèèès jeune, genre 16 ans et il m’avait marqué de par sa cover avec la femme aux seins nus, aux seins lourds, aux seins blancs ♫ Sardou, ta gueule ! 😛

    Bref, l’âge y était pour beaucoup et à cette époque, pas encore vu le film, mais j’avais eu le bonheur de le voir après et de le fixer sur la pellicule d’une K7 vidéo.

    Le film se laisse toujours voir avec plaisir… à l’époque, je ne savais que le livre était la novélisation du film, je pansais que c’était le contraire…

    En tout cas, ma cover, elle est bien plus belle que celle de la collection du Masque 😉

    J'aime

    • Méloë dit :

      Tu sais que je suis extrêmement jalouse de ta couverture ! Je me suis contentée de ce que j’ai trouvé en bouquinerie mais si un jour je tombe sur la même que toi, je craquerai c’est sûr ! C’est collector une couverture pareille !

      J'aime

  3. sheherazade2000 dit :

    j’aime beaucoup le film, mais je ne savais pas qu’il en existait une novellisation – je note 🙂

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s