Le diadème de béryls – Christel Espié (illustrations)

Le diadème de béryls - Christel Espié

Le diadème de béryls…

Un banquier très agité surgit un matin chez Sherlock Holmes et son fidèle ami Watson : un affreux scandale menace toute l’Angleterre, si le génial détective ne l’aide pas à retrouver de précieux joyaux disparus ! Bravant la neige et le froid, Sherlock Holmes mène l’enquête. Les apparences ne résisteront pas longtemps à son œil aiguisé…

L’avis du consulting blogger…

Il y a quelques temps, je vous avais parlé avec énormément d’enthousiasme de l’autre nouvelle canonique, adaptée en album aux éditions Sarbacane : ‘La bande mouchetée. J’en avais tellement aimé les illustrations que je n’ai pas pu m’empêcher d’emprunter à son tour ‘Le diadème de béryls’ pour redécouvrir cette nouvelle sous les pinceaux de Christel Espié.

Dès la première page, je suis une fois de plus tombée sous le charme des tableaux illustrant la nouvelle, page après page. Je crois que j’ai même préféré cet album au précédent bien que le texte ne fasse pas nécessairement partie de mes favoris.

Dès la première page en fait, j’étais irrémédiablement conquise : cette vue de Baker Street sous la neige, un fiacre au bord de la route et les passants se hâtant de rentrer chez eux est tout simplement sublime. J’aime aussi beaucoup les traits prêtés à Holmes. Son visage a beaucoup de caractère. Il n’est pas forcément beau si l’on s’en réfère à certains canons mais il dégage énormément de charisme, d’intelligence et c’est tout à fait ce que j’attends d’une représentation du personnage.

Pour en revenir à cet album en particulier, j’ai trouvé que l’ambiance de la nouvelle est extrêmement bien rendue : l’on entend presque la neige tomber et le feu crépiter dans les cheminées. Peut-être est-ce l’atmosphère même de la nouvelle qui donne à l’album cette saveur particulière ?

En tous cas, la neige qui recouvre tout donne une certaine quiétude à l’ensemble malgré l’affaire assez dramatique que Holmes doit dénouer. Et les tableaux de Christel Espié retranscrivent merveilleusement cette impression. Tout est flou et froid, recouvert de neige que l’on entend presque crisser sous les pas des personnages. Les rues de Londres sont à demi-masquées et l’on entend les sons comme étouffés. C’est tout simplement magique.

Le diadème de béryls illustré par Christel Espié

© Christel Espié / Editions Sarbacane
(clic pour agrandir)

Je trouve vraiment dommage que seuls deux textes aient ainsi été adaptés parce que c’est un réel bonheur de découvrir le regard que porte Christel Espié sur ces histoires. Chaque album est clairement différent de l’autre. Les personnages sont les mêmes, on les reconnait sans peine, et en même temps, ils sont placés dans un contexte différent.

L’atmosphère est totalement différente et pas du tout redondante d’un album à l’autre. Il y a à chaque fois quelque chose de nouveau à raconter par l’image et je trouve personnellement qu’il n’y aurait rien eu de répétitif, peut être pas à adapter tout le Canon, mais au moins à mettre ainsi en scène quelques textes supplémentaires.

En bref…

Une fois de plus un immense coup de cœur pour les illustrations de Christel Espié. Un très beau cadeau à offrir aux plus jeunes… ou à soi-même.

Sherlock Holmes vu par Christel Espié : L’aventure du ruban moucheté

Editions Sarbacane : site officiel, Facebook

Acheter le livre sur Amazon

Infos : Le diadème de béryls, album illustré par Christel Espié. Titre original : The Beryl Coronet. Traduction de Blandine Longre. Sorti le 2 novembre 2011 chez Sarbacane. 64 pages. Edition papier : 19€90.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 commentaires sur “Le diadème de béryls – Christel Espié (illustrations)

  1. Je l’ai dans ma PAL depuis Noël. Je suis contente de voir que tu es convaincue. En espérant qu’ils en publient d’autres…

    J'aime

    • Méloë dit :

      J’espère que tu tomberas tout autant que moi sous le charme des pnceaux de Christel Espié.

      Malheureusement, je crois qu’il n’y en aura pas d’autres. J’avais parlé avec un responsable sur le stand de l’éditeur, l’an dernier au salon du livre et il m’avait dit qu’ils ne pensaient pas continuer… Mais on peut toujours espérer !

      J'aime

  2. belette2911 dit :

    Je n’ai pas encore ces albums dans ma biblio, j’avais pas trop aimé les dessins de la bande mouchetée… si je tombe sur celui-là, je le regarderai mieux, qui sait, je pourrais me laisser tenter… 😉

    J'aime

    • Méloë dit :

      Arff, si tu n’as pas aimé le style dans La bande mouchetée, je pense que tu n’aimeras pas vraiment les dessins de cet album. Ils sont vraiment dans le même style. Après, l’ambiance enneigée te plaira peut-être d’avantage.

      J'aime

  3. sheherazade2000 dit :

    il me reste donc à noter ce titre-ci …. aussi 😆

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s