L’aventure du ruban moucheté – Christel Espié (illustrations)

Le ruban moucheté - Sarbacane

L’album :

Une jeune femme affolée réveille à l’aube Sherlock Holmes et son ami Watson : sa soeur a péri brutalement dans des circonstances inexpliquées, tandis que son beau-père, homme violent et irascible, l’effraie de plus en plus.

De Baker Street aux brumes de la campagne anglaise, une aventure du célèbre détective à l’atmosphère ultra-britannique, illustrée de superbes peintures grand format.

L’avis du consulting blogger :

Malgré la déception des Vampires de Londres, continuons à explorer les ouvrages dédidés à la jeunesse avec cet album que j’ai découvert au Salon du Livre, au printemps dernier (et que j’ai donc mis plus de 6 mois à lire. C’est normal). Immédiatement conquise par le graphisme, j’ai demandé au responsable présent sur le stand quels étaient les autres titres holmésiens disponibles et si (on peut toujours rêver) l’ensemble du Canon serait ainsi adapté. Malheureusement, cela ne sera pas le cas, car la chose deviendrait visiblement assez répétitive et pas très passionante pour l’illustratrice. Dommage ! Il faudra donc se contenter de ce volume et d’un second : Le diadème de Beryls.

Au moment de devoir choisir, c’est bien évidemment ce titre qui a plus particulièrement retenu mon attention, parce quitte à le dire encore une fois : j’adore l’intrigue et l’ambiance de La bande mouchetée. Ce récit m’avait terrorisée il y a quelques années, entre les animaux sauvages qui évoluent en liberté sur la propriété, le fait qu’une bonne partie de l’histoire se déroule dans l’obscurité peuplée de bruits étranges sans que je n’ai la moindre idée à l’époque de ce qui allait, assez littéralement, me tomber dessus et enfin la révélation finale de l’arme du crime. Et j’adore le relire. Franchement, j’ai beau le connaitre par coeur maintenant, je ne m’en lasse pas et je me laisse à chaque fois embarquer comme si c’était la première fois.

La bande mouchetée - Christel Espié

© Christel Espié

Et c’était justement la première fois que je découvrais une version illustrée de ce texte. Et c’est un vrai coup de coeur. Les tableaux que Christel Espié a créés pour l’occasion sont absolument sublimes, comme vous pouvez le voir juste au-dessus. Le trait, les couleurs, le rendu des textures, j’aime tout ! Dans les scènes de nuit en particulier, il y a un jeu sur les lumières juste magnifique et puis pour une fois, une véritable recherche a été effectuée par l’artiste avant de prendre les pinceaux pour proposer au lecteur une représentation de Holmes qui ne soit pas caricaturale. En effet, j’ai constaté avec joie que l’on nous épargne (entre autres) le deerstalker et l’inverness. Holmes porte un manteau de ville et un haut de forme, comme il se doit et cela lui va à merveille. 

L’aspect effrayant de l’affaire est également très bien rendu, à tel point que j’en appréhendais presque les illustrations finales. Et mon dieu quelle horreur la dernière ! SPOILER : Nan, sérieusement, cet horrible serpent qui a l’air de se jeter sur le lecteur est juste terrifiant. Surtout qu’il n’est pas tout petit.  Baaaah. De quoi renouveller l’effet que cette histoire a toujours eu sur moi.

Enfin, j’ai trouvé la traduction de Blandine Longre très agréable. Les mots choisis sont simples mais globalement le texte n’est pas dénaturé (voire massacré) comme cela peut parfois être le cas dans les traductions de classiques destinées à la jeunesse. Alors bonn, je n’ai pas été pointer mot à mot avec le texte original, mais c’est vrai une proposition fluide et plaisante du texte qui est proposée.

Finalement, le seul petit bémol réside dans le format de ces albums : ils sont (vraiment) très grands et si cela permet de mettre les illustrations en valeur, l’ouvrage n’est pas très pratique à manipuler (surtout quand vous habitez chez un chat envahissant qui adooore venir lire avec vous)…

Bref, un magnifique album ! Les illustrations de Christel Espié sont absolument sublimes et je ne regrette qu’une chose : que seuls deux titres du Canon aient ainsi été adaptés !

Acheter le livre sur Amazon

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 commentaires sur “L’aventure du ruban moucheté – Christel Espié (illustrations)

  1. Je suis impressionnée par les illustrations qui correspondent vraiment à ce que je m’imagine des personnages et de l’époque. Vraiment très réussi. C’est un bel objet-livre à avoir dans sa collection Sherlock Holmes. 😉
    Rien à voir, mais j’ai vu ce weekend les deux premiers épisodes de la saison 1 de Sherlock. C’est excellent. J’adore les personnages et toutes les références aux romans d’Arthur Conan Doyle. 😉 Il était temps que je découvre cette série…
    Bonne soirée.

    J'aime

    • Méloë dit :

      Je suis littéralement amoureuse de ces illustrations. Je trouve aussi qu’elles collent merveilleusement à l’époque, dans les motifs, les tenues, le choix des couleurs…

      Yeehaaa, tu me vois ravie ! Je suis trop contente que ces deux épisodes t’aient plu ! Tu vas pile avoir le temps de te mettre à jour pour la S3 !

      J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s