Le magicien de la fin du siècle – Kenji Kodama – 1999

Detective Conan - film 3

(Détective Conan – film 3)
(emprunt bibliothèque – film vu en français)
(titre original : 名探偵コナン 世紀末の魔術師)

Le film :

L‘Insaisissable Kid, le Prince des voleurs, Arsène Lupin des temps modernes tente de s’emparer de l’Œuf Impérial de Russie, un trésor inestimable de la dynastie des Romanov. Mais il semble ne pas être le seul à vouloir s’en emparer car alors que Shinichi se demande s’il parviendra à capturer le Kid, qui lui a déjà échappé par le passé, le voleur est abattu par un mystérieux assassin qui vise l’oeil de ses victimes…

L’avis du consulting blogger :

Il y a quelques années, je dévorais les divers volumes du manga Detective Conan tout en suivant en même temps l’anime. J’étais vraiment fan du thème, des références à la littérature populaire, du style des dessins, de l’humour, des enquêtes… Bref, c’est une série que j’aimais énormément mais qui avait fini par me lasser et que j’avais finalement abandonnée vu le nombre toujours croissant de volumes publiés tandis que l’intrigue principale ne progressait plus vraiment.

J’avais l’intention de m’y replonger tout de même, un jour. Du coup, quand je suis tombée sur ce long-métrage je n’ai pas hésité bien longtemps. Bon, les quelques commentaires reçus sur Facebook n’étaient pas particulièrement enthousiastes, mais ça n’était pas très grave. Je me réjouissais assez de retrouver les personnages qui avaient accompagné une partie de mon adolescence.

Après visionnage, j’ai moi aussi été un poil déçue par le format, pour tout un tas de raisons que je vais essayer de résumer ici, mais pour le coup je suis encore plus motivée à l’idée de me replonger dans la série originale. Alors finalement, ce visionnage était plutôt une bonne chose.

Déçue donc. Pourtant, il y a tout un tas de petits détails bien sympathiques dans ce film : le fait que Conan soit logé dans la cabine 221 sur le bateau où se déroule une grande partie de l’histoire, ou encore la quête dans les souterrains et autres passages secrets cachés au sein du chateau exploré par toute la troupe, ou enfin la présence de l’Insaisissable Kid, véritable Arsène Lupin, cape et haut de forme inclus pour mon plus grand bonheur (oui j’ai un faible tout à fait inexplicable pour ces deux accessoires vestimentaires). Ce sont plein de petites choses qui m’ont donné le sourire parce qu’elles sont des allusions plus ou moins directes à des personnages et des thèmes que j’affectionne particulièrement. Et puis, je me réjouissais de retrouver Conan, Agasa, Ran et les autres.

Mais malheureusement, les défauts l’ont finalement emporté sur mon appréciation globale… Le premier truc qui m’a gênée, c’est que je n’ai pas rerouvé les repères familiers de la série. Alors certes, les personnages sont officiellement toujours les mêmes, mais j’ai eu beaucoup de mal à les reconnaitre. Il faut dire que ni le générique, ni les voix des personnages ne sont ceux de l’anime et cela m’a beaucoup gênée. Ce sont peut-être des points de détails mais ils contribuent à donner une identité au film, à permettre au spectateur de mieux y entrer. Et là, je suis un peu restée sur le bord de l’écran. J’espèrais retrouver un certain nombre de caractéristiques auxquelles j’étais habituée, qui m’étaient familières et que j’appréciais et ça n’a malheureusement pas été le cas,  Du coup, je suis restée un peu perdue tout au long du film, sans vraiment réussir à être hapée par son histoire.

D’autant plus que l’intrigue en elle-même n’est pas forcément hyper captivante à la base… En tous cas, elle n’a pas vraiment su me convaincre. Je l’ai trouvé extrêmement alambiquée sans justification. Alors je sais bien que le dénouement révèle toujours des trucs assez imprévisibles dans Détective Conan, mais c’est toujours bien expliqué, ce qui n’est pas forcément le cas ici. Et surtout, le tout est généralement très rythmé et efficace. Là, j’ai trouvé que l’intrigue trainait en longueur par moments et que l’ensemble manquait globalement de fluidité.

Le souci vient tout simplement peut-être du fait qu’il ne s’agit pas vraiment d’une adaptation d’une des aventures originales mais en réalité d’une création originale autour des personnages de Gosho Aoyama sans que ce dernier intervienne réellement dans le film. Du coup, on a beau reconnaitre physiquement les personnages, et bien il manque un truc. On n’a pas vraiment l’impression d’avoir à faire à eux et au type d’affaires auxquelles ils sont généralement confrontés. J’ai trouvé que le résultat final avait un petit goût d’imposture.

Bon, je râle énormément, mais j’ai pas détesté. Loin de là, en fait. L’ensemble est divertissant et plutôt sympathique. J’ai même passé un assez bon moment avec ce film mais il ne correspondait simplement pas du tout à ce à quoi je m’attendais. D’où ma déception…

Bref, si je me réjouissais à l’idée de retrouver les personnages de mon adolescence, mon enthousiasme est un peu retombé face au résultat. Maintenant, cela n’enlève rien au génie de la série originale. Et puis à la limite, je pense qu’un spectateur qui ne connait pas du tout les personnages à l’avance et n’a donc aucune idée préconçue à leur sujet peut passer un très bon moment.

Détective Conan : film 2 – film 4 (à venir)

Acheter le DVD sur Amazon

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s