Holméseries # 4

logo holméseries

Bonjour à tous et bienvenue pour ce nouveau rendez-vous des holméseries ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’un groupe de joyeux holmésiens dont j’ai d’abord fait la connaissance en ligne, avant de participer à quelques unes de leurs activités.

Le sujet du jour :

Logo du Cercle holmésien de Paris

Pour ce quatrième numéro, j’ai donc eu envie d’inviter les membres du Cercle holmésien de Paris. En réalité, cet article aurait dû paraître en début d’année, mais quelques soucis techniques de la part de Nordi ont fait que je ne peux vous les présenter qu’aujourd’hui, alors qu’ils tiennent leur réunion mensuelle.

Normalement, si vous suivez ce blog depuis quelques temps, vous avez déjà dû entendre parler du CHOP, en particulier à l’occasion du Flashmob Undershaw II organisé le mois dernier et auquel j’ai participé. Aujourd’hui, il est enfin temps de vous proposer de faire connaissance avec le Cercle, ses membres et ses activités.

Pour ma part, j’ai découvert l’existence du CHOP, il y a plus ou moins un an, alors que je pataugeais pour trouver une formule qui me convienne pour internetter au sujet de Sherlock Holmes. Le blog et la page Facebook tenus à l’époque ont aujourd’hui disparu mais c’est grâce à eux que j’ai découvert l’existence du Cercle Holmésien de Paris et que nous avons commencé à discuter à distance. Puis en août dernier, alors que j’étais enfin de retour en France, j’ai participé à leur réunion mensuelle qui avait pour thème Jeremy Brett. Ravie de l’accueil et de l’ambiance, je comptais bien faire de ce rendez-vous une habitude, mais un déménagement impromptu sur Marseille a quelque peu chamboulé mes plans…

Malgré tout, le contact a été maintenu au fil des mois et je suis vraiment super contente de pouvoir vous parler du CHOP aujourd’hui parce que j’aime cette association et ses membres. Jusque là, j’ai invité dans ce rendez-vous des personnes avec qui j’avais eu quelques contacts et que j’avais envie de vous présenter parce que j’aime ce qu’elles font; mais avec le Cercle c’est différent. J’aime beaucoup leurs activités bien sûr, mais en plus je connais une partie de ses membres et ça change tout.

Quand je suis allée à la première réunion du Cercle Holmésien de Paris, je ne savais pas bien à quoi m’attendre : je rentrais juste de 3 ans d’expat’, je n’avais plus trop de repères français (j’avais même encore du mal à trouver mes mots et surtout à les mettre dans le bon ordre dans la phrase…) et j’imaginais quelque chose d’assez austère et guindé (tout en espérant le contraire) et puis je débarquais sans connaitre personne… Et en fait, j’ai découvert une troupe assez éclectique, bruyante, totalement allumée mais accueillante et chaleureuse. Toutes les générations sont représentées parmi les membres et dès que vous arrivez vous êtes intégrés à la discussion et ça bavarde, échange, rigole dans tous les sens. Ca pourrait être déconcertant mais je me suis immédiatement sentie à l’aise et je suis vraiment tombée sous le charme de toute la bande. Du coup, j’étais vraiment ravie de les retrouver pour le flasmob le mois dernier et de vous proposer de faire leur connaissance aujourd’hui. Les gens du CHOP sont vraiment adorables et vous devez absolument faire leur connaissance. Et puis c’est tout.

Le Cercle Holmésien de Paris en costumes

© Cercle Holmésien de Paris.

Mais assez bavardé, je vous laisse découvrir le résultat de mon petit interrogatoire…

Bonjour Cyril, pour commencer, pourrais-tu nous expliquer quand et comment est né le Cercle Holmésien de Paris ?

Le Cercle est né d’un groupe de passionnés des Aventures de Sherlock Holmes, des écrits de Conan Doyle et des diverses adaptations, des rencontres autour de ce personnage, de voyages à la rencontre d’autres associations et d’une volonté d’officialiser des réunions qui se tenaient depuis quelques années à Paris.

L’idée n’est pas le fruit d’une personne mais de plusieurs (10 membres fondateurs), on peut néanmoins dire que sans Laurence D, Myriam Elzein, Thierry Gilibert, JC Rémont et Cyril Millot le cercle n’aurait pu voir le jour.

Il y a donc 10 fondateurs, outre ceux cités plus haut on compte : Brigitte Matron, Mylène Cassen, Klara Tolnaï, Nicolas Jonquères et Xavier Barque.

Tu fais donc partie de la dream-team des fondateurs. Tu viens de nous expliquer pourquoi le Cercle a été créé, mais j’aimerais en savoir un peu plus sur ton rôle dans l’histoire. Comment en es-tu venu à fonder le Cercle ?

Pour faire suite à la première question, j’ai fondé avec des amis le Cercle car nous avions envie de faire autre chose que ce qui se faisait dans une autre association existante, nous souhaitions un cadre différent, une plus grande autonomie pour chacun et un peu plus de démocratie.

Notre but premier n’était pas de faire une Association uniquement d’études mais surtout une société d’action, tentant à promouvoir l’œuvre de sir Arthur Conan Doyle. Pour cela nous sommes allés à Barcelone, par exemple, à la rencontre d’amis du Circulo Holmes pour partager et surtout apprendre de leur fonctionnement.

Qui dit Cercle Holmésien, dit forcément intéret profond pour un certain consulting detective, surtout quand on en est l’un des fondateurs… Comment et quand as-tu découvert Sherlock Holmes ? Quelle est ton aventure préférée ? Ton adaptation préférée ?

Ma découverte de Sherlock Holmes s’est produite comme pour beaucoup par le biais du roman Le chien des Baskerville alors que j’étais adolescent. J’ai ensuite perdu de vue le personnage avant de m’y consacrer complètement depuis pas mal d’années maintenant au point d’être devenu un collectionneur de livres anciens, journaux, statues, objets en tout genre… concernant le grand détective.

Mon aventure préférée ? Question difficile : les hommes dansant, la ligue des rouquins, l’escarboucle bleue…

L’adaptation : plus difficile encore tant si on parle de fidélité au Canon, la Granada avec l’interprétation incomparable de Jeremy Brett s’impose mais j’ai beaucoup aimé l’adaptation BBCSherlock qui respecte les codes des aventures et modernise le (les) personnages.

Pour en revenir au Cercle qui sont ses membres ? Des holmésiens de la première heure qui connaissent le Canon et la filmographie de Jeremy Brett (JC, si tu nous lis…) par cœur ? Des petits nouveaux tombés dans la marmite grâce à la série de la BBC ? 

Il y a des Holmésiens qui connaissent très bien le Canon et qui connaissent la filmographie Holmésienne de J.Brett par cœur, il y a aussi des personnes venues au Cercle par les films avec Robert Downey Jr et d’autres par le biais de la BBC…Notre association compte beaucoup de jeunes mais on y rencontre toutes les catégories d’âge ou presque… La marmite BBC est un formidable réservoir d’où émerge des jeunes qui après avoir découvert le personnage se tournent rapidement vers les aventures ‘papier’ de Sherlock !!

Cercle Holmésien de Paris - photo de groupe

© Cercle Holmésien de Paris.

Ce mélange des générations est justement ce qui m’a marquée et m’a beaucoup plu en août dernier. On était d’ailleurs nombreux lors de cette réunion ou à l’occasion du flashmob il y a quelques semaines. Combien le Cercle compte-t-il de membres ?

Combien de membres, difficile à dire aujourd’hui car les statuts officiels n’ont été publiés qu’en Octobre dernier mais on peut penser qu’il y a une cinquantaine de membres « à jour de leur cotisation ou en phase de l’être », des Français mais aussi des Suisses, Espagnols, Italiens, Américains et Anglais… Certains se connaissaient bien avant la fondation du Cercle et beaucoup arrivent au fil des évènements, voyages, manifestations. Sachant que nous avons plus de 260 personnes qui nous suivent régulièrement sur Facebook, Twitter, Tumblr… Le 8 Mai 2012, alors que le Cercle organisait en tant que groupe sa première manifestation pour soutenir la cause « Save Undershaw », plus de 25 personnes étaient présentes… et depuis nos réunions mensuelles réunissent régulièrement plus de 20 personnes au pub le Galway à Paris chaque second mercredi du mois.

J’ai participé à une réunion et un flashmob et ceux qui vous suivent sur Facebook peuvent découvrir vos tribulations en France et à l’étranger. Vous avez l’air super actifs et réactifs et semlez fourmillez d’idées et de projets. Peux-tu nous présenter les activités principales du cercle ?

Le Cercle tient une réunion par mois, publie un journal, anime une page Facebook, un compte Tumblr et Twitter, un forum, un blog BD, une boutique, organise des voyages (en 2013 Londres en Janvier, la Belgique en mai, Barcelone..), ainsi que des évènements ponctuels en fonction de l’actualité holmésienne.

Plus particulièrement quels ont été les temps forts de 2012 ? Quels sont les projets du Cercle pour 2013 ? Et dans un avenir plus lointain ? Des souvenirs marquants à partager ?

La « flashmob Save Undershaw » du 8 mai, le voyage costumé en baie de Somme, la chasse au trésor dans Paris, les voyages en Espagne, Allemagne, Brésil, ont fait de 2012 une belle année pour le Cercle.

La première célébration de l’anniversaire de la naissance supposée de Sherlock Holmes lors du repas annuel de l’Association le 6 janvier 2013 perpétua à son tour ces moments forts qui symbolisent l’esprit et la direction que veut prendre le Cercle. Certes il y aura des études plus académiques, mais notre but premier est de réunir les gens autour d’une passion, se costumer et développer l’amitié entre les sociétés Holmésiennes à travers le monde.

Tout cela semble fort alléchant ! Comment fait-on pour vous (re)joindre ?

Si vous avez envie de rencontrer des gens passionnés mais qui ne se prennent pas au sérieux et qui tentent de faire vivre le personnage de Sherlock Holmes, si vous aimez les rencontres et les voyages alors n’hésitez pas ! Venez nous rejoindre tous les seconds mercredis du mois au Galway ou sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Tumblr. Nous avons aussi un futur site internet en projet. Il y a tant à faire, tant d’idée dans les têtes de chacun des membres et participants, chacun a droit à la parole, toutes les idées des anciens comme des nouveaux sont les bienvenues…

Une citation, un petit mot pour conclure ? Quelque chose que je n’ai pas demandé et dont tu aimerais parler ?

Le détective de Baker Street est sans nul doute, l’anti-héros numéro un au palmarès du patrimoine artistique terrien et ses faiblesses sont pourtant nombreuses. Devenu repère atemporel, depuis qu’il a échappé à son auteur, c’est un être complexe dont l’effort égoïste principal est, nonobstant ses défauts, de maîtriser avec génie (et la solide amitié de Watson) ses facultés, pour mieux servir ceux qui le sollicitent. Une sorte d’altruisme paradoxal en quelque sorte. Un brillant cerveau au service caché du cœur. Ainsi chacun de nos membres ne l’imite-t-il pas triplement en étant l’élève de ce maître comme en étant son client ou son compagnon à la fois ?

Bien sûr dans ces propos vous noterez l’humour et le gentil ridicule sous-jacents. Le Cercle Holmésien de Paris n’est pas une secte mais un microcosme cordial, basé sur un libre partage autant dérisoire qu’essentiel autour d’un prétexte bien innocent, et donc en conclusion l’inutile joint à l’agréable au sein d’une structure vertueuse qui ne demande qu’à s’agrandir ! Nous l’espérons, un truc carrément saugrenu dont on dira pour longtemps : et pourtant il tourne !

Voilà, j’espère que ce quatrième numéro vous a plu et vous a donné envie de participer aux réunions du CHOP ou pourquoi pas de créer votre propre Cercle en région s’il n’en existe pas déjà un !

Un grand merci à Thierry, Cyril, Laurence, JC et globalement tous les membres du CHOP pour leur enthousiasme, leur accueil toujours chaleureux et leur participation à ce numéro.

Vous êtes un membre actif de la vie holmésienne (auteur, éditeur, cercle holmésien, organisateur d’événements…) et vous souhaitez figurer dans une prochaine édition de ce rendez-vous ? N’hésitez pas à me contacter pour que nous puissions en discuter !

Quant à moi, je vous donne rendez-vous dans deux semaines (déjà !) avec un nouveau sujet ! En attendant, n’hésitez pas à me dire ce qui vous a plu ou déplu et ce que vous aimeriez voir dans les prochaines éditions…

Le Cercle Holmésien de Paris : Facebook – Twitter – Forum – Tumblr – Blog BD.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 commentaires sur “Holméseries # 4

  1. J’adore tes holméseries ! C’est bien de voir qu’il n’y a pas que la SSHF pour représenter notre détective mais que des petits groupes existent aussi.

    Bravo à eux et longue vie au cercle holmésien de Paris !

    J'aime

    • Méloë dit :

      La SSHF fait du bon boulot, sérieux et tout mais n’est pas suffisante à mon goût. Ce sont ces groupes locaux qui sans se prendre au sérieux font réellement bouger les choses et réunissent les gens.
      Les deux types d’organisation sont nécessaires et n’apportent pas les mêmes choses.

      Et longue vie au CHOP !

      J'aime

  2. Matilda dit :

    Très chouette article 😀 J’aime beaucoup le cercle même si je n’ai pu participer qu’à une flash mob (je suis sur la deuxième photo d’ailleurs, que d’émotion), et j’aurais aimé rester sur Paris rien que pour pouvoir aller aux réunions mensuelles.

    J'aime

  3. Niki dit :

    super sympa tout ça !

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s