Le Canon holmésien

Commençons l’aventure de ce blog avec un peu d’avance par un post qui me semble essentiel : une brève présentation du Canon holmésien. Cet article n’apportera aucune information nouvelle aux habitués, mais il pourra éventuellement servir de pense-bête aux novices. Dans tous les cas, j’aime l’idée d’avoir ce petit récapitulatif de base sur cet espace par soucis d’exhaustivité et parce que c’est un point de départ qui me plait. L’idée est de le lire en entier une première fois pour mettre en place les bases, puis d’y revenir à l’envie, au fil des besoins.

En outre, lorsque l’un des textes évoqués plus bas a été chroniqué sur le blog, un lien direct vers la chronique est disponible en cliquant simplement sur le titre de l’ouvrage. J’en profite pour apporter deux petites précisions directement liées au sujet de ce post, quant aux futurs articles, quelle que soit leur nature : 

  • les abréviations des titres de chaque aventure seront régulièrement employées : cela permet d’alléger le texte et d’éviter les confusions lorsqu’une même aventure est connue sous plusieurs titres différents en français.
  • les citations et extraits, qu’il s’agisse de livres ou de films seront toujours proposées en langue originale, par soucis de précision et pour éviter une fois de plus la confusion provoquée par les diverses traductions d’un même passage.

Pour commencer qu’est-ce donc que le Canon ?

Sous ce terme à connotation religieuse se cache tout simplement la Bible des holmésiens : les 60 textes (4 romans et 56 nouvelles) écrits par le Dr. Watson et publiés grâce à Sir  Arthur Conan Doyle entre 1887 et 1927 (avec une pause de plusieurs années, entre 1894 et 1900).

De nombreux autres manuscrits attribués posthumément au Dr. Watson ont depuis cette date été retrouvés et publiés par divers éditeurs, mais leur authenticité ayant parfois été remise en question, ces textes ne sont pas compris dans le Canon. Ils sont regroupés sous le terme de pastiches et sont très divers. Si leur qualité est inégale et que leur authenticité ne peut être démontrée, il s’avère tout de même très intéressant de se pencher sur ces textes. Ils sont cependant beaucoup trop nombreux pour que l’on puisse en proposer une liste exhaustive.

Quels sont les 60 textes retenus dans le Canon ?

Voici donc maintenant une liste des 60 textes attribués avec certitude au Dr. Watson, classés selon leurs dates de première publication. Il convient de savoir que l’ordre de publication ne coïncide pas nécessairement avec l’ordre dans lequel les aventures se sont déroulées. En effet, le Dr. Watson a parfois dû garder le silence pendant plusieurs années avant de dévoiler au grand public les détails d’une affaire et au vu du grand nombre de cas traités par Sherlock Holmes durant ses années d’exercice, il a naturellement été contraint d’effectuer une sélection arbitraire des cas à relater.

S’il peut être intéressant de reclasser toutes ces affaires selon l’ordre chronologique de leur déroulement, ça n’est pas le sujet ici mais pourrait bien faire l’objet d’un futur billet.

Comme expliqué en début d’article, les titres proposés sont donc les titres originaux, accompagnés de leurs abréviations proposées par Jay Finley Christ (professeur de droit et holmésien américain) en 1947 et aujourd’hui universellement acceptées. Un clic sur le ♠ placé devant chaque titre vous mènera vers la chronique correspondante sur ce blog.

Première série de publications : 1887 – 1893

Sherlock Holmes - first editions

Editions originales des écrits du Dr. Watson.

 A Study in Scarlet – STUD : Première publication dans le journal Beeton’s Christmas Annual en novembre 1887, puis publication sous forme de livre en 1888. C’est le tout premier texte proposé au public et mettant en scène Sherlock Holmes et le Dr. Watson. Ce premier texte nous présente en particulier les circonstances de leur rencontre ainsi que la première affaire résolue par Sherlock Holmes à laquelle le Dr. Watson se trouve mêlé.

 The Sign of the Four – SIGN : Première publication dans le Lippincott’s Monthly Magazine en février 1890, puis publication sous forme de livre quelques mois plus tard. C’est au cours de cette aventure que le Dr. Watson fait la rencontre de Mary Morstan qui deviendra sa femme.

 The Adventures of Sherlock Holmes : Recueil de 12 nouvelles publié en octobre 1892. Les textes ayant initiallement été publiés dans le journal The Strand entre juillet 1891 et juin 1892. Ce recueil introduit le personnage de Irene Adler, aussi connue comme The Woman, selon le titre qui lui est donné par Sherlock Holmes.

A Scandal in Bohemia (SCAN) / The Adventure of the Red-Headed League (REDH) / A Case of Identity (IDEN) / The Boscombe Valley Mystery (BOSC) / The Five Orange Pips (FIVE) / The Man with the Twisted Lip (TWIS) / The Adventure of the Blue Carbuncle (BLUE) / The Adventure of the Speckled Band (SPEC) / The Adventure of the Engineer’s Thumb (ENGR) / The Adventure of the Noble Bachelor (NOBL) / The Adventure of the Beryl Coronet (BERY) / The Adventure of the Copper Beeches (COPP).

 The Memoirs of Sherlock Holmes:  Recueil de 12 nouvelles publié en 1894. Les textes ayant initiallement été publiés dans le journal The Strand entre décembre 1892 et décembre 1893. Ce recueil est particulièrement intéressant car pour une fois Sherlock Holmes est le narrateur d’un certain nombre des textes. Et pour cause, plusieurs titres sont consacrés à des affaires résolues dans sa jeunesse, avant sa rencontre avec le Dr. Watson. Le recueil couvre donc une période comprise entre la toute première affaire résolue par Holmes alors qu’il était encore étudiant jusqu’à sa mort apparente dans les chutes de Reichenbach en mai 1891. Il convient de noter que CARD est absente d’un certain nombre de traductions françaises du recueil.

Silver Blaze (SILV) / The Adventure of the Cardboard Box (CARD) / The Adventure of the Yellow Face (YELL)/ The Adventure of the Stockbroker’s Clerk (STOC) / The Adventure of the Gloria Scott (GLOR) / The Adventure of the Musgrave Ritual (MUSG) / The Adventure of the Reigate Squire (REIG) / The Adventure of the Crooked Man (CROO) / The Adventure of the Resident Patient (RESI) / The Adventure of the Greek Interpreter (GREE) / The Adventure of the Naval Treaty (NAVA) / The Final Problem (FINA).

Seconde série de publications : 1901 – 1927

First editions - Sherlock Holmes

Editions originales des écrits du Dr. Watson.

 The Hound of the Baskervilles – HOUN : Roman d’abord publié sous forme de feuilleton dans le journal The Strand entre août 1901 et avril 1902 avant une publication sous forme de livre la même année. Publié après la ‘mort’ de Holmes à Reichenbach, l’intrigue du Chien des Baskerville se déroule en réalité avant les événements relatés dans The Final Problem.

 The Return of Sherlock Holmes Recueil de 13 nouvelles publié en février 1905. Les textes ayant initiallement été publiés dans le journal The Strand entre octobre 1903 et décembre 1904. Le recueil s’ouvre sur le récit du retour de Sherlock Holmes après une disparition de 3 ans suite à son décès apparent dans les chutes de Reichenbach. Ce ‘vide’ de 3 ans est communément appelé ‘grand hiatus’ et nul ne sait réellement ce qu’il s’est passé durant cette période. Holmes donne quelques informations à Watson sur le sujet, mais de nombreux points restent obscurs… Ce sera d’ailleurs sans doute l’objet d’une futur billet. Enfin, l’on apprend dans SECO que Sherlock Holmes a pris sa retraite et ne souhaite plus que le Dr. Watson publie d’autre récit de ses aventures. 

The Adventure of the Empty House (EMPT) / The Adventure of the Norwood Builder (NORW) / The Adventure of the Dancing Men (DANC) / The Adventure of the Solitary Cyclist (SOLI) / The Adventure of the Priory School (PRIO) / The Adventure of Black Peter (BLAC) / The Adventure of Charles Augustus Milverton (CHAS) / The Adventure of the Six Napoleons (SIXN) / The Adventure of the Three Students (3STU) / The Adventure of the Golden Pince-Nez (GOLD) / The Adventure of the Missing Three-Quarter (MISS) / The Adventure of the Abbey Grange (ABBE) / The Adventure of the Second Stain (SECO).

 The Valley of Fear – FEAR : Roman d’abord publié sous forme de feuilleton dans le journal The Strand entre septembre 1914 et mai 1915. La première publication du texte sous forme de livre a lieu aux Etats-Unis en février 1915. Publié 20 ans après Le dernier problème, il éclaire le lecteur sur le personnage du Professeur Moriarty, justifiant son titre de Napoléon du crime et l’importance qui lui est accordée dans FINA où il semble surgir de nulle part.

 His Last Bow : Recueil de 7 nouvelles publié en 1917. Les textes ayant initiallement été publiés dans le journal The Strand entre septembre 1908 et décembre 1913 pour les six premiers et en septembre 1917 pour le dernier. Le recueil s’appelait donc initialement Reminiscences of Sherlock Holmes et ne comptait que les six premiers textes. En effet, LAST a été publié après FEAR et seulement intégré à la nouvelle édition du recueil. Il convient de noter que bien qu’il ne soir pas le dernier texte publié, LAST est la dernière aventure menée par Sherlock Holmes. En accord avec les déclarations du Dr. Watson dans SECO, on y découvre que Holmes a pris sa retraite dans un cottage du Sussex où il consacre ses journées à élever des abeilles et rédiger un ouvrage sur le travail de détective et les méthodes d’investigation.

The Adventure of Wisteria Lodge (WIST) / The Adventure of the Bruce-Partington Plans (BRUC) / The Adventure of the Devil’s Foot (DEVI) / The Adventure of the Red Circle (REDC) / The Disappearance of Lady Frances Carfax (LADY) / The Adventure of the Dying Detective (DYIN) / His Last Bow (LAST).

The Case Book of Sherlock Holmes : Recueil de 12 nouvelles publié en juin 1927. Les textes ayant initiallement été publiés dans le journal The Strand entre octobre 1921 et avril 1927. Avec ce recueil s’achève la publication des textes officiellement attribuables au Dr. Watson.

The Adventure of the Mazarin Stone (MAZA) / The Problem of Thor Bridge (THOR) / The Adventure of the Creeping Man (CREE) / The Adventure of the Sussex Vampire (SUSS) / The Adventure of the Three Garridebs (3GAR) / The Adventure of the Illustrious Client (ILLU) / The Adventure of the Three Gables (3GAB) / The Adventure of the Blanched Soldier (BLAN) / The Adventure of the Lion’s Mane (LION) / The Adventure of the Retired Colourman (RETI) / The Adventure of the Veiled Lodger (VEIL) / The Adventure of Shoscombe Old Place (SHOS).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 commentaires sur “Le Canon holmésien

  1. Méloë dit :

    For the hiatus, i want too compare three points of view: Conan Doyle’s, the characters’ from the Canon, and the characters’ from the works of other authors in order to try and find « the truth », or mine at least.

    J'aime

  2. Matilda dit :

    Intéressant article pour bien poser les bases ; j’ai acheté une chronologie des aventures chez Mycroft’s brother : quel jour sommes-nous docteur Watson ? et du coup tu me donnes envie de m’y replonger.
    Hâte de voir le démarrage du blog 🙂

    J'aime

    • Méloë dit :

      Ca doit être très intéressant cette chronologie parce que les gens ont bien du mal à se mettre d’accord! Puis j’avais commencé à prendre des notes pour en préparer une mais c’est complexe et j’ai laissé le projet par manque de temps. Mais je serais curieuse d’avoir ton avis au sujet du livre, du coup.

      J'aime

  3. […] Meloë – Le canon Holmesien […]

    J'aime

  4. […] Meloë – Le canon Holmesien […]

    J'aime

  5. […] Meloë – Le canon Holmesien […]

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s