How do you stalk a deer with a hat?

J’ai toujours râlé contre les représentations de Holmes affublé à tout bout de champ d’un deerstalker pour arpenter les rues de Londres. Le deerstalker étant un chapeau pour la campagne, cette représentation du detective continuellement ainsi chapeauté est totalement incongrue. Si Sherlock portait en chapeau en ville, ce qu’il faisait sans aucun doute, car on ne sortait pas tête nue à l’époque, c’était plus certainement un haut de forme ou un chapeau melon, pas une casquette de voyage. Et pourtant c’est cette dernière qui colle au personnage. Avec la pipe, c’est l’accessoire qu’on lui attribue systématiquement depuis des années. Griffonnez une silhouette informe, collez lui un deerstalker sur la tête et une pipe à la bouche et tout le monde y verra Sherlock Holmes. A tel point que quand j’ai dégainé mon patron sans rien dire, la première réaction de ma mère a été de dire ‘oh un chapeau de Sherlock Holmes‘.

J’avoue qu’en près de 15 ans d’holmésitude je n’avais jamais eu envie d’un deerstalker, tout simplement parce que pour moi, ce chapeau ne représentait pas le personnage. Si je rêvais d’un couvre-chef, c’était plutôt le haut de forme (j’en rêve toujours d’ailleurs) pour les raisons évoquées plus haut, pour son élégance et pour l’époque que ce chapeau représente tout simplement.

Et puis la BBC est venue et a changé mon opinion en la matière. J’adore ce qu’elle a fait de l’objet dans Sherlock  parce que c’est une réécriture intelligente et moderne de la réalité de cet accessoire. Les auteurs ont parfaitement compris et rendu ce qu’il est : un objet que le public associe immédiatement à Sherlock Holmes alors que celui-ci ne le porte pas au quotidien et n’a rien à voir avec lui ; un objet qui lui est associé au fil de l’histoire par accident. C’est d’ailleurs intéressant de voir que c’est la célébrité acquise par Sherlock qui précipitera sa chute du toit de St Barts tout comme c’était la célébrité devenue encombrante de Holmes qui a précipité sa ‘fin’ à Reichenbach. Le duo Mofftiss effectue vraiment un travail remarquable d’intelligence et de compréhension du personnage, de son contexte original sur la série Sherlock. C’est juste merveilleux, mais pas du tout le sujet de ce billet donc je vais m’arrêter là pour aujourd’hui.

Bref, même si on en voyait avant, depuis BBC Sherlock les deerstalkers fleurissent de plus en plus, un peu partout dans le fandom et j’ai eu envie de joindre le mouvement. Ce qui est drôle c’est que cet objet choisi par Sherlock pour passer incognito devient un véritable signe de ralliement et de reconnaissance entre believers.

confection d'un deerstlaker bleu

patron © Garretcorner / réalisation : © consulting blogger.

J’avais donc en projet de me fabriquer un deerstalker depuis quelques mois ; j’avais même récupéré un patron à cet effet (sur le blog garretcorner qui n’est aujourd’hui plus accessible en mode public, mais il se pourrait bien que j’ai encore le PDF du patron…) mais je n’avais pas eu le temps de trouver un tissu qui me plaise. C’est finalement par hasard que je suis tombée sur ce pied de poule bleu (si vous voulez tout savoir c’est un pantalon de cuisinier que j’ai ainsi recyclé). Bilan, un morceau de drap pour la doublure, un bouton et un morceau de ruban pour l’attache et une journée de travail plus tard, me voilà avec mon propre death frisbee, fait main et BLEU ! Ca n’est pas forcément une couleur des plus classiques pour un tel accessoire, mais c’est ‘ma’ couleur. Et puis au moins, si un jour je me trouve au milieu d’une foule d’holmésiens au chef couvert, vous me retrouverez facilement !

Ma malle à cosplays s’agrandit donc d’une nouvelle pièce et je ne me rendrais donc plus tête nue à mes prochaines sorties holmésiennes… Quoique je ne suis pas certaine de réserver la chose uniquement aux sorties holmésiennes vu qu’il m’arrive de sortir déguisée quand cela me prend. Pourquoi faudrait-il toujours une raison ‘valable’ pour cela. Pourquoi en avoir tout simplement envie ne serait pas une raison suffisante ? Mais là encore, je m’égare. Bref, le baptême de la chose aura lieu dès dimanche pour une après-midi théâtrale dont je vous reparlerai sans aucun doute…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 commentaires sur “How do you stalk a deer with a hat?

  1. Dorothée dit :

    Ahh… Le Haut de forme (de l’ami Lupin 😉 )… J’avais la même opinion que toi sur le Death frisbee! (que je témoignais bruyamment la plupart du temps), mais c’est vrai que maintenant que les terribles ont détournés l’objet.., Très joli travail, et en une journée!
    Chapeau bas! C’est de circonstance, je crois!

    J'aime

    • Méloë dit :

      Merci.
      (et je répandais aussi bruyamment mon opinion sur le sujet.)
      Pour le haut de forme, je suis en train d’étudier des patrons, c’est le prochain projet. Mais ça va tout de suite être beaucoup plus compliqué…

      J'aime

  2. LECHESNE dit :

    J’en serais bien incapable ! chapeau ! laurence.

    J'aime

  3. Alacris dit :

    Wow, je suis admirative devant ton deerstalker (des gens qui savent coudre ! oh là là !) *__*

    Effectivement c’est assez ironique que ce couvre-chef ait pour but à la base de cacher celui qui le porte, et finit par crier : « SHERLOCK ! »

    Je ne suis absolument pas qualifiée pour me lancer dans une grande conversation de sherlock-fanhood XD, je suis bien sûr inconditionnellement et irrémédiablement accro à la série de la BBC (d’ailleurs j’ai converti une âme pure en une fraîche adepte il y a quelques jours, on s’est enfilé les DVD en une soirée ^_^ ), et j’aime bien les films qui sont sortis il y a quelques années avec Jude Law et Robert Downey Jr (même si c’est absolument INCOMPARABLE à la série), mais en-dehors de ça, je n’ai jamais lu les aventures de Sherlock Holmes… mais je te crois sur parole sur tout ce que tu dis :p

    J'aime

    • Méloë dit :

      Ca n’est pas trèc compliqué de coudre. Il s’agit surtout d’oser en fait.

      Toute mes félicitations pour avoir converti une nouvelle âme à Sherlock ! Maintenant, il faut lire le Canon. C’est absolument génial et tu n’en apprécieras que plus la série tant les allusions au texte sont nombreuses.

      J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s