Arsène Lupin contre Herlock Sholmès sur scène

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès - Compagnie tête d'orange

Un diamant volé, une histoire d’amour cachée, une maison cernée, des policiers désemparés…

Herlock Sholmès y reconnait bien la patte d’Arsène Lupin.

Pour l’arrêter et récupérer le célèbre le diamant bleu, le détective se donne dix jours, dix jours seulement… Y arrivera-t-il ?

Arsène Lupin et ses multiples passages secrets parviendront-ils à déjouer ses plans ?

Il y a 2 ans, je vous parlais du roman de Maurice Leblanc : Arsène Lupin contre Herlock Sholmès et je vous disais que je n’avais pas été hyper enthousiasmée par ce texte (pardon Dorothée) parce que je n’aimais pas tellement le portrait dressé par M. Leblanc du consulting detective et de Watson. Même Arsène Lupin perdait un peu de son panache dans l’aventure, je trouvais. Quelques éléments m’avaient pourtant bien plu, en particulier au niveau des secrets et astuces utilisés par Lupin mais ça n’était pas suffisant pour réellement me faire pleinement apprécier ce texte.

Et puis, cette semaine j’ai appris l’existence d’une pièce de théâtre adaptée de ce roman justement et qui se joue tous les dimanches à 17h30 au théâtre Pixel à Paris, du 7 avril au 26 mai 2013. Et pour le coup, je suis bien tentée parce que déjà j’ai très envie de voir ce que peuvent donner les 2 personnages sur scène et puis parce que ça peut être l’occasion de jeter un regard neuf sur le texte de Maurice Leblanc et peut-être ainsi de d’avantage l’apprécier.

Générale Arsène Lupin Théâtre Pixel 058

© Clothilde Thoreau pour la Compagnie Tête d’orange.

Arsène et Sherlock, j’ai l’habitude de les croiser à la télévision (parfois au cinéma) mais je ne les ai jamais vus sur les planches, hors le théâtre restera toujours mon grand amour alors cette nouvelle ne peut que me réjouir. En outre, le texte de Maurice Leblanc, avec son rythme endiablé et ses retournements de situation se prête à mon avis plutôt bien à la scène et je crois que le résultat peut être très vivant et très drôle. Et puis, pour ceux qui me connaisent, sincèrement, vous croyez que je peux de toutes façons ignorer une actualité holmésienne ?

D’autant plus que la compagnie Tête d’orange, créée en 2004, nous promet visiblement une mise en scène moderne et dynamique mêlant théâtre, musique, danse et chant. En outre le public est invité à participer que ce soit pour aider Lupin à s’enfuir ou pour conseiller Holmes dans l’élaboration d’une cachette pour le diamant. J’ai l’impression que les quatre comédiens et le metteur en scène nous ont concocté 1h20 de folie sur scène et ça correspond plutôt bien au tempérament cabotin et au goût de la mise en scène de nos deux personnages principaux.

Arsene

Mais qu’est-il arrrivé à ce brave Wilson ?
© Clothilde Thoreau pour la Compagnie Tête d’orange.

Pour ma part, étant désormais Marseillaise d’adoption (alors que je viens de passez deux semaines à Paris…), je ne suis pas du tout certaine de pouvoir assister à une représentation… mais si des Parisiens passent par là et ont envie d’aller voir le spectacle, n’hésitez pas un instant, car je pense que vous allez passer un très bon moment. N’oubliez pas de passer me donner votre avis quand vous aurez vu le spectacle car je suis très curieuse à son sujet. De mon côté, j’espère tout de même caser un petit séjour à Paris dans le courant du mois de mai (entre stages et partiels), pour me faire ma propre idée et vous en reparler plus longuement…

En tous cas, les premiers spectateurs semblent conquis… Serez-vous aussi enthousiastes qu’eux ?

EDIT 25/02/2014 : Le spectacle revient en 2014 avec une nouvelle distribution ! Du 4 au 30 mars, tous les mardis et dimanches à la Comédie Nation. Plus d’informations sur cette page ou sur le site de la compagnie.

Le site officiel de la compagnie, le site officiel du spectacle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 commentaires sur “Arsène Lupin contre Herlock Sholmès sur scène

  1. Dorothée dit :

    Je ne me fâcherai pas! je promets 😉
    Il est vrai que je suis d’une mauvaise foi assumée vis-à-vis de Leblanc et Lupin… Mais, parfois, le dimanche, je veux bien reconnaître que Monsieur Leblanc a eu quelques petites faiblesses aussi, comme tous les grands écrivains, mais des toutes petites, à peine décelables! AL contre HS n’est pas mon roman préféré (c’est la division que me pose problème), bien que plein de la folie et de grandeur lupiniennes!
    Cependant, pour la défense de Leblanc vis-à-vis du mauvais sort fait à Holmes, pardon, à Sholmès, je dirais que c’est la faute de Sir Arthur, car, si on relit la première nouvelle « Sherlock Holmes arrive trop tard », on se rend compte que Leblanc est resté fidèle au portrait du détective anglais et de son brio et que Lupin lui reconnaît toutes ses qualités! mais voilà, vexé, et têtu (en bon Normand qu’il est!) Leblanc n’a pas apprécié les menaces de l’Ecossais (c’est têtu aussi, ces spécimens-là!) et s’est vengé!
    Je préfère la saine rivalité de Clayton Rawson et John Dickson Carr qui se lançaient des défis plutôt que des menaces…

    J'aime

    • Méloë dit :

      Je reconnais que l’Ecossais est généralement têtu… mais tout de même !

      Dans tous les cas, j’aime te voir prendre la défense enthousiaste de Leblanc.

      J'aime

  2. sheherazade2000 dit :

    je viendrais bien faire un tour à paris moi aussi, mais j’y viens déjà au début de ce mois-là avec des accros au shopping – inutile de dire que le théâtre n’est pas leur priorité 😆
    par contre le 12 mai, le mystère sherlock se dévoilera à moi – pas envie de venir ?

    J'aime

Comment at once if convenient.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s